De l’intérêt d’être un chat vénitien

Publié le 3 avril 2009 dans Venise.

Cette note est destinée aux minous uniquement. Qu’ils regardent bien au pied de cette imposante façade du Campo San Lorenzo à Venise, oui, entre les deux portes :

campo-san-lorenzo-1

C’est un hôtel bien confortable rien que pour les chats !

campo-san-lorenzo-2

Un toit en plastique les protège de la pluie, et ces quelques marches les mettent à l’abri d’un éventuel épisode d’acqua alta.

campo-san-lorenzo-3

Regardez comme c’est douillet ! en plein après-midi, les pensionnaires roupillent comme des bienheureux !

campo-san-lorenzo-4

L’hôtel est sponsorisé par l’association dingo (un nom de chat en italien?) qui doit certainement passer aérer les couettes et secouer les couvertures…

campo-san-lorenzo-6

Les personnes qui servent apportent à manger aux hôtes de la demeure sont priées de laisser la place propre.

campo-san-lorenzo-5

Et, ô toi passant, fais gaffe, ne va pas déranger le matou qui dort ! Ici, même sans papiers, les chats sont protégés par des lois nationales et régionales qui peuvent vider ton compte en banque et te conduire sans ménagement méditer dans une prison.

campo-san-lorenzo-8

10 commentaires sur “De l’intérêt d’être un chat vénitien”

  1. caro_carito a écrit :

    miaou…

  2. kloelle a écrit :

    Faites que je me réincarne en chat vénitien….LOL

  3. Pas à Pas a écrit :

    C’est la première fois que dans mes escapades réelles ou virtuelles, je vois un si joli hôtel.
    Je connaissais le cimetière des chats ! Mais, c’est bien mieux de se reposer au soleil…

    @+
    « Pas à Pas »

  4. brigetoun a écrit :

    les places doivent être très demanées, par rapport à la population de chats de la ville

  5. samantdi a écrit :

    Quel chouette billet, j’adore ! Je vais le montrer à ma Nini!

  6. Coquine No. 1 a écrit :

    Tiens tiens, merci pour l’info, je cherchais justement un endroit sympatique à visiter avec Coquine No. 2, cet été :D

  7. LaTartine a écrit :

    Tenez-vous bien les matous de Venise: Nini de Toulouse et les Coquine n°1 et 2 du Canada arrivent, vous allez devoir leur faire une petite place !

  8. meerkat a écrit :

    Wééé, merci pour l’info ! Un hôtel à chats qui ressemble à des nichoirs pour oiseaux avec coussin douillets, c’est superbe.

    Les Italiens sont félinement très avancés. Au Colosseo de Rome, les chats sont également nourris, tatoués, protégés mais je ne crois pas qu’ils aient un si bel hôtel.

    En France aussi d’ailleurs, il y a les Chats Libres, qui ont commencé leur belle histoire au cimetière de Montmartre, au début le fondateur cachait les boites de patée dans le landau de son bébé, car il était interdit de nourrir les chats errants, puis il a créé l’association et ces chats là ont des papiers en règle (vaut mieux par les temps qui courent).

  9. LaTartine a écrit :

    Vers chez moi aussi à côté du marché, il y a des Chats Libres, nourris par des bonnes dames qui se relaient pour remplir la gamelle. C’est impossible de les approcher, mais quand l’une d’entre elles arrive avec sa voiture, ils se précipitent vers la voiture. Amusée par la scène, j’avais posé des questions et la dame m’avait expliqué que l’association les soigne et opère les femelles.

  10. hieronima a écrit :

    … Le chat, chatoie
    chalute
    grine le chat land
    meau
    lenge le chat bichou
    mailleur
    marré Vive le Cha
    Cha
    Chat … !