En train

Publié le 7 avril 2009 dans Maroc.

On ferait ce soir un joli voyage en train et on partirait de la gare toute neuve de Marrakech.

gare-marrakech

Prenons donc le train de 9h qui part du quai numéro 5. Le panneau d’affichage indique que le train va s’arrêter à Benguerir, Settat, Oasis et Casa-Voyageurs où je vous propose de descendre, mais vous pouvez continuer jusqu’à Rabat ou Fès.

C’est un train à compartiments, bien confortable. Nous allons regarder défiler le paysage jusqu’à Casablanca à quelques 200 km. En quittant Marrakech, le train traverse la palmeraie qui entoure encore la ville, même si elle est bien grignotée de tous côtés par des constructions. On passe au pied des collines arides des Jbilete qui bordent le plateau de Marrakech, on jette un dernier coup d’oeil à l’Atlas bien enneigé, et c’est parti pour une immense ligne droite en direction du nord.
Il a exceptionnellement beaucoup plu cet hiver et la nature verdoie et fleurit à profusion. Dans les courbes on devine toute la longueur du train.

(Pour un diaporama, cliquer sur la 1ère photo de la mosaïque, et avancer avec les flèches du clavier)

la palmeraie Djébilet vu du train 1
vu du train 2 vu du train 3 vu du train 4
vu du train 5 vu du train 6 vu du train 7

En avançant vers les plaines côtières, la nature plus généreuse permet des cultures plus denses. Tout au long des voies, sur les bords, un berger ou une bergère surveille quelques vaches ou un petit troupeau de moutons. Les bêtes se gavent d’herbe et de fleurs, il leur faut faire vite des provisions, la saison sèche arrivera vite. La couleur orange des soucis sauvages éclate au milieu du vert tendre des cultures.

vu du train 8 vu du train 9 vu du train 10
vu du train 11 vu du train 12 vu du train 13
vu du train 14 vu du train 15 vu du train 16

Mais ces trois heures ont passé très vite ! (Beaucoup plus vite que les trois heures de TGV entre Paris et Grenoble). Voilà le train qui arrive à la gare de Casablanca.

train-gare-casa

Si le voyage vous a plu, nous pouvons le refaire en sens inverse en sautant dans ce train qui arrive de Fès!

train-gare-casa-2

Close
la palmeraie
Close
Djébilet
Close
vu du train 1
Close
vu du train 2
Close
vu du train 3
Close
vu du train 4
Close
vu du train 5
Close
vu du train 6
Close
vu du train 7
Close
vu du train 8
Close
vu du train 9
Close
vu du train 10
Close
vu du train 11
Close
vu du train 12
Close
vu du train 13
Close
vu du train 14
Close
vu du train 15
Close
vu du train 16

6 commentaires sur “En train”

  1. alain a écrit :

    Merci pour le voyage Madame Tartine, ce fut un vrai plaisir!

  2. brigetoun a écrit :

    beau voyage rapide – à la portée de tous les marocains ?

  3. marie a écrit :

    Les voyages en train, à vitesse modérée permettent de tout admirer. Cela me fait penser à cette émission sur france 2 « les trains ». On se laisse bercer, on a les odeurs, les couleurs. Merci pour le voyage
    Bizzzzz

  4. laTartine a écrit :

    Contente que cela vous ait plu, pour moi c’est un très bon souvenir et surtout cela a été l’occasion de revoir des paysages qui doivent être inscrits très loin dans mon cerveau. Et puis ce vert, ces fleurs !!!!
    > Brigetoun: c’est beaucoup moins cher qu’en France, mais sans doute très cher pour la plupart des gens qui ont des salaires de misère (les tarifs sont sur le site http://www.oncf.ma). Les touristes n’utilisent pas le train, tant pis pour eux. Dans notre compartiment, on a discuté avec des gens très intéressants.

  5. Anas a écrit :

    Merci pour cet article que j’ai adoré…étant de Casablanca, je fais souvent le voyage vers Marrakech et vis versa et votre article m’as permis de revivre certaines sensations inoubliables…
    Juste une remarque les prix des trains au Maroc sont fixes contrairement en France et ils sont modérés pour être à la portée de la plus grande tranche sociale, et à part le trajet Casablanca Rabat qui est le plus saturée et qui est deux fois plus cher que le trajet en autocar (sans que pour autant le prix soit exorbitant (32 Dh pour 100km)) les autres trajets sont abordables.
    Par exemple Casa Marrakech en train coûte 83 Dh contre 50 à 60 Dh en autocar. Une différence de moins de 25 Dh contre une grande différence en sécurité (cf. Accident routier fréquent!)

  6. hieronima a écrit :

    Merci, la Tartine pour ces splendides photos et le reportage bienvenu qui permet
    aux sédentaires de goûter un peu de toutes ces « saveurs » qui sont particulièrement bien rendues dans tes pages « mosaïques » d’où émane une très bénéfique poésie … Bravo.
    J’ai visité Marrakech en février 2000 : la place Djema-el-Fna était encore en terre battue, la poussière omniprésente … le goudron est sans doute plus sain ????