L’Avatchinsky

Publié le 13 octobre 2010 dans Balades, Russie.

Tout le monde se souvient du Petit Prince qui ramone soigneusement  ses volcans avant de quitter sa planète. « S’ils sont bien ramonés, les volcans brûlent doucement et régulièrement, sans éruptions. Les éruptions volcaniques sont comme les feux de cheminée. Évidemment sur notre terre nous sommes beaucoup trop petits pour ramoner les nos volcans. C’est pourquoi ils nous causent un tas d’ennuis. »

Je vous emmène voir un volcan très mal ramoné : c’est l’Avatchinsky (2741 m) qui domine Petropavlovsk. Le voici dans la très belle lumière d’un soir d’août.

Avatchinsky

L’éruption de 1945, considérée comme la plus importante des éruptions historiques de l’Avatchinsky, a laissé au sommet un cratère de 330 m de diamètre et 260 m de profondeur. Les matériaux projetés ont servi à la construction de bâtiments à Petropavlovsk.

L’ascension ne présente pas de difficulté, si ce n’est la dénivelée importante. Un bon sentier part du camp de base planté à environ 1000 m d’altitude. Il n’y a pas de végétation sur les flancs du volcan, donc pas grand-chose à voir à nos pieds à part quelques touffes fleuries qui sont venues s’accrocher par-ci par-là dans les lapilli noirs.

IMG_0541

Le chemin monte régulièrement, et zig ! et zag ! Le paysage tout autour s’agrandit au fur et à mesure de la grimpette. Nous découvrons la baie et la ville à une trentaine de km du volcan.

La baie d'Avatcha

Le ciel se couvre brutalement, quelques gouttes de pluie laissent place à un arc-en-ciel, et nous montons toujours, et zig ! et zag ! le rythme régulier, pas très fatigant, laisse du temps pour penser. Notre groupe de 12 s’étire dans la pente. C’est la première balade sérieuse, le guide ne nous connaît pas encore, il teste notre capacité à marcher.

Ascension de l'Avatchinsky

Une pause rapide au milieu de la montée permet de croquer quelques fruits secs sans avoir le temps de se refroidir. La 2ème partie de l’ascension se passe sur le flanc du volcan. Aux abords du sommet, la consistance du sol change, le terrain devient pulvérulent, la pente augmente et la progression ralentit dans la zone de cendres rouges qu’on voit très bien sur la 1ère photo. Je suis bien contente de trouver une corde en place pour les derniers mètres.

Et voilà, nous sommes au bord du cratère. Un vent froid, violent, déstabilisant disperse les fumerolles qui semblent s’échapper de partout. Les bords du cratère sont très colorés contrairement aux flancs noirs. Sur la photo, la crête est recouverte d’une croûte de soufre.

Bord du Cratère de l'Avatchinsky

Et sous la croûte, on trouve des cristaux.

cristaux de soufre

Fumerolles et nuage ? Fumerolles ou nuages ? Difficile de savoir, mais peu importe car quand la visibilité revient, ce que nous voyons nous stupéfie. Les 260 m du grand cratère de 1945 ont été complètement comblés par l’éruption de 1991. Nous le savions, mais le voir en vrai, c’est autre chose que de le lire ! Le remplissage s’est fait tout en douceur pendant les deux semaines de l’éruption.  La lave forme un énorme chaos noirâtre qui contraste avec la bordure jaune ou rouge.

Cratère de l'Avatchinsky

Il n’est pas recommandé de s’aventurer sur les blocs de lave instables, mais il est facile d’en faire partiellement le tour jusqu’au flanc à l’est du sommet qui a servi de déversoir vers la vallée.

Cratère de l'Avatchinsky

Des couleurs étonnantes !

Cratère de l'Avatchinsky

Le vent fort a complètement chassé les nuages, mais il fait un froid de canard, sauf dans un coin à l’abri des rafales, où, allongés par-terre, nous nous réchauffons avec délices car le sol est vraiment chaud par endroits !
Nous redescendons rapidement par un autre chemin, en courant tout droit face à la pente dans les cendres non tassées.

Un dernier coup d’œil vers l’arrière ! En haut à droite, on voit bien les fumerolles et le débordement de la lave sur l’autre flanc du volcan.

Avatchinsky

Les infos sur le volcan proviennent du site activolcans qui donne chaque jour l’état des volcans actifs de la planète.
(Click pour agrandir les photos)

Close
Avatchinsky
Close
IMG_0541
Close
La baie d'Avatcha
Close
Ascension de l'Avatchinsky
Close
Bord du Cratère de l'Avatchinsky
Close
cristaux de soufre
Close
Cratère de l'Avatchinsky
Close
Cratère de l'Avatchinsky
Close
Cratère de l'Avatchinsky
Close
Avatchinsky

4 commentaires sur “L’Avatchinsky”

  1. brigetoun a écrit :

    boudiou que c’est beau !

  2. Bleck a écrit :

    Il s’agit en fait d’une autre recette afin de s’envoyer en l’air…

    Bleck

  3. Annie-Claude a écrit :

    j’aime toujours voir comment la nature, et les jeunes pousses, reprend toujours le dessus, dans un univers qui semble si mort…

  4. caro_carito a écrit :

    Les fleurs, c’est émouvant de les voir.