Amours, délices et orgues et aussi alluvions !

Publié le 9 juin 2007 dans Linguistique.

Grâce à l’œil perçant de Caro (voir les commentaires de la note précédente), la blogosphère va s’instruire ce soir : on dit des alluvions anciennes ou éoliennes… Hé oui, j’avoue mon ignorance épaisse, mais à ma décharge, dans les Alpes les alluvions sont souvent glaciaires (ça c’est de la pure mauvaise foi, mais faut bien se défendre !).

Et donc pour ceux (celles) qui insistent encore en argumentant qu’on dit bien « un alluvion », je leur réponds, que oui peut-être, si le mot existait au singulier, mais qu’on ne l’emploie qu’au pluriel. Et en y réfléchissant bien, que ferait la nature d’une alluvion toute seule ?

Enfin je rassure tout le monde, on dit bien une antiquité.

laressingle-antiquites.jpg

La catégorie « linguistique » s’enrichit plus vite que prévu…

Les commentaires sont fermés.