Pas envie de croire ce qu’on lit dans les journaux

Publié le 3 avril 2008 dans Mauvais plans.

Si parfois l’Homme a l’impression de maîtriser le monde et de laisser des traces, il faut se rendre à l’évidence, nous ne sommes pas grand chose sur cette Terre… Juste quelques fourmis avec sac à dos au milieu d’un immense paysage de cailloux.

calanques-1.jpg

Voici les mêmes sur fond de ciel bleu :

calanques-2.jpg

Et, là-bas tout en bas, quelques 37 m en dessous du niveau de la mer, se trouve l’entrée de la grotte Cosquer et ses peintures rupestres. Et donc 18500 ans « avant le présent » (c’est la formulation du site du ministère de la culture), l’entrée de la grotte était accessible aux marcheurs et le niveau de la Méditerranée était encore bien plus bas.
Et ce n’est peut-être pas fini si l’on croit ce que disait Le Monde il y a une quinzaine de jours : les émissions mondiales de CO2 ont crû entre 2000 et 2006 d’environ 3% par an. C’est pire que dans le scénario le plus pessimiste du GIEC. Etc, etc…

calanques-3.jpg

Mais samedi dernier, le soleil dans les Calanques n’invitait qu’à partager avec les amis une superbe balade, la contemplation des premiers signes du printemps et ce paysage rude qu’on aime tant retrouver. Pour le reste… on ira travailler à vélo…

ciste.jpgcalanques-4.jpg

3 commentaires sur “Pas envie de croire ce qu’on lit dans les journaux”

  1. Guess Who a écrit :

    Oui, le temps du pastis est de retour … crois-tu que cela existait déjà à l’époque de Cosquer ?

  2. laTartine a écrit :

    > Guess: les Cosquermen n’ont pas laissé dans la grotte des dessins évoquant le plaisir d’un pastis sous les platanes. Il devait faire encore bien froid à l’époque.

  3. kloelle a écrit :

    Temps et vue superbes.